Commandez avant 14h et recevez votre colis le lendemain* | Plus d’infos

NOTRE SÉLECTION

Tout sur les savons

Depuis des millénaires, le savon est LE produit d'hygiène par excellence ; mais vous êtes-vous déjà demandé comment on le fabrique, ou même comment il fonctionne ?

Comment fonctionne le savon pour nettoyer la peau ?

Le savon est un mélange d'huiles réagissant avec l'hydroxyde de sodium pour former un stéarate (sel de sodium, à savoir la substance de base du savon), qui est une matière alcaline. Notre base de savon classique se compose d'huile de colza et d'huile de noix de coco, mélangées avec de l'hydroxyde de sodium pour former des flocons blancs, Ensuite, nous faisons fondre ces flocons et les mélangeons avec du monopropylene glycol (MPG) ou de la glycérine d'origine végétale, du sorbitol ou d'autres types de sirops, et ajoutons des fruits, infusions, huiles essentielles et colorants. Nous versons le mélange dans des moules, le laissons refroidir, et le tour est joué.

Mais alors, le savon, comment ça marche ? Pour garder la peau propre, le savon détruit l'intégrité des membranes cellulaires des bactéries, amibes, champignons et levures. Imaginez les bactéries comme des petits disques de gelée, avec une couche extérieure (la membrane) composée d'huile. Lorsqu'on y ajoute du savon, les composants du savon qui attirent l'huile et les graisses attirent à eux l'huile présente dans la membrane, et la décomposent en formant une émulsion avec l'eau utilisée pour vous lavez les mains. Cette réaction a pour effet de détruire les bactéries, amibes, champignons et levures.

Pour résumer : nos bases de savon sont formulées de façon à nous assurer qu'elles décomposent toutes les bactéries, amibes, champignons et levures indésirables sur la peau. C'est ainsi qu'elles vous aident à garder une peau propre et fraîche !
 

Savon ou solution hydro-alcoolique : lequel choisir ?

Le savon et les solutions hydro-alcooliques sont tous les deux efficaces pour des raisons différentes.

Tout d'abord, il est important de comprendre la différence entre une bactérie, qui est un organisme unicellulaire, et un virus, qui est un parasite intracellulaire composé d'ADN/ARN, protégé par une couche de protéines qui le rend plus robuste qu'une bactérie. C'est là le problème...

Les solutions hydro-alcooliques sont, comme leur nom l'indique, composées principalement d'eau et d'alcool : l'alcool détruit la membrane cellulaire et perturbe ainsi la procréation des bactéries. Dans le cas des virus (comme le coronavirus), l'alcool affaiblit la couche de protéines qui protège le virus. L'ADN/ARN qui s'y trouve risque donc davantage de se dégrader, réduisant ainsi la force pathogène du virus. 

Le savon, contrairement à la solution hydro-alcoolique, se présente sous forme solide. Il est très alcalin, ce qui a pour effet d'affaiblir les membranes cellulaires des bactéries et des fungi, mais aussi de créer un environnement biochimique hostile pour les micro-organismes. Dans le cas des virus, le fait que le savon soit physique, et la façon dont il est utilisé, empêche le virus de rester fixé sur vos mains (il est "chassé" par le savon), réduisant ainsi le risque de transmission par contact. C'est un avantage que n'ont pas les solutions hydro-alcooliques.

Pour résumer, utilisée seule, une solution hydro-alcoolique n'est pas aussi efficace qu'un savon, mais ensemble, ils forment un duo particulièrement puissant !

 

Le savon est-il antibactérien ?

Oui, bien sûr ! Mais il est important de souligner qu'il y a une différence entre antibactérien (qui tue les bactéries), antiviral (qui tue les virus) et antimicrobien (qui tue les virus, les bactéries, les levures et les champignons).

Appliqué sur la peau, le savon détruit l'intégrité de la membrane cellulaire des bactéries, amibes, champignons et levures (comme nous l'avons expliqué dans la réponse précédente).

Le savon classique est antibactérien, mais n'a pas la capacité de tuer un virus, car comme expliqué dans la réponse précédente, un virus n'est pas une cellule avec une membrane que le savon pourrait détruire. C'est un parasite intracellulaire qui infecte une ou plusieurs cellule(s) hôte(s). Bref, pour continuer à exister, un virus doit pénétrer dans quelque chose. Certains virus peuvent persister sur des surfaces sèches jusqu'à plusieurs semaines (même si ce n'est a priori pas le cas du coronavirus). Se laver avec de l'eau et du savon peut aider à affaiblir les particules du virus et les retirer des mains, mais ne permet pas de tuer le virus. 

Pour résumer : oui, le savon est antibactérien, mais n'oublions pas que le COVID-19 est un virus et non une bactérie. 
Cela dit, il reste tout aussi important d'utiliser du savon pour éliminer les bactéries, champignons et levures menaçant votre peau.

 

Une brève histoire du savon

Les tout premiers savons étaient fabriqués à partir d'huiles, de cendres de bois, d'argile ou de sable. Même si la fabrication du savon a bien évolué depuis, le processus de base est globalement resté le même : faire bouillir les huiles et graisses avec un alcali pour produire du savon et de la glycérine, un produit dérivé du savon. Historiquement, les graisses utilisées étaient généralement d'origine animale (suif de bœuf ou de mouton), et ce n'est que plus tard que les huiles végétales ont rejoint la liste des principaux constituants du savon. Bien que les graisses d'origine animale soient encore communément utilisées aujourd'hui dans l'industrie, tous les savons Lush sont bien sûr constitués à base d'huiles végétales.

Pendant la Première Guerre mondiale, pour cause de pénuries de nourriture, les huiles et graisses utilisées pour la fabrication du savon n'étaient disponibles qu'en quantité limitée, ce qui a entraîné le développement des premières alternatives chimiques. Ces savons liquides "modernes" ont été créés à partir d'additifs et de tensioactifs synthétiques ; dans les années 50, les ventes de savon à base d'ingrédients synthétiques avaient déjà surpassé de loin les ventes de savon solide traditionnel.

Mais ce n'est vraiment qu'au cours de cette dernière décennie que le grand public s'est découvert une passion pour les savons liquides, particulièrement ceux qui contiennent des ingrédients antibactériens supplémentaires promettant d'éliminer presque 100% des bactéries. Le problème des savons liquides, cependant, est qu'ils impliquent souvent un surplus d'emballage et de bouteilles non recyclables dans lesquelles peuvent se loger les bactéries. Selon Greenpeace, chaque année, 8 à 12 millions de tonnes de plastique finissent déversées dans les océans ; l'heure est peut-être venue de dire adieu aux bouteilles en plastique et de revenir aux savons solides.

 

Comment sont fabriqués les savons Lush ?

Le savon est un mélange d'huiles réagissant avec l'hydroxyde de sodium pour former un stéarate (sel de sodium, à savoir la substance de base du savon), qui est une matière alcaline. Notre base de savon classique se compose d'huile de colza et d'huile de noix de coco, mélangées avec de l'hydroxyde de sodium pour former des flocons blancs. Ensuite, nous faisons fondre ces flocons et les mélangeons avec du monopropylene glycol (MPG) ou de la glycérine d'origine végétale, du sorbitol ou d'autres types de sirops, et ajoutons des fruits, infusions, huiles essentielles et colorants. Nous versons le mélange dans des moules, le laissons refroidir, et le tour est joué. En fonction des ingrédients, infusions et huiles essentielles ajoutées, nous pouvons créer n'importe quel type de savon, du rafraîchissant Outback Mate riche en menthe et eucalyptus au crémeux Savon gourmet au parfum floral Ro's Argan

En faisant fondre nos flocons de savon pour les mélanger aux ingrédients liquides avant de mouler le tout, nous nous assurons que les bienfaits des ingrédients utilisés sont davantage préservés que dans un pain de savon concentré. 

Si nous nous contentions de faire réagir l'huile de colza et l'huile de noix de coco avec de l'hydroxyde de sodium pour fabriquer un pain de savon pressé (ce qu'on appelle la "méthode à chaud"), nous n'aurions pas l'opportunité d'incorporer au mélange les autres ingrédients (y compris les ingrédients naturels) comme le miel ou le sel marin (naturellement antibactériens), car ils ne résisteraient pas à la présence d'hydroxyde de sodium. Nous préférons donc fabriquer notre base de savon d'abord, puis la faire fondre et y ajouter nos ingrédients naturels frais, avant de mouler le tout et laisser refroidir. Et voilà le travail !

 

Les savons Lush contiennent-ils de l'huile de palme ?

Non, nos Savons pour le corps et les mains sont sans huile de palme. Quand nous avons besoin d'utiliser du stéarate de sodium dans certains d'entre eux, nous utilisons une version sans traces d'huile de palme. Dans un souci de protection de l'environnement, nous nous sommes engagés à supprimer l'huile de palme de tous nos produits. Pour en savoir plus, cliquez ici.

(Note : le Savon pour le visage Fresh Farmacy est le seul savon Lush susceptible de contenir des traces d'huile de palme, présentes dans le laurylsulfate de sodium.) 

 

Comment sont fabriqués les savons Lush ?        

Chez Lush, nous utilisons soit une base de savon achetée à un fournisseur externe (composée d'un mélange d'huile de colza, qui lui donne sa douceur, et d'huile de noix de coco, qui aide à faire mousser), soit des bases de savon créées en interne, à partir des huiles naturelles de notre choix (c'est le cas notamment pour nos Savons gourmets). Comme leurs noms l'indiquent, dans Ro's Argan, nous utilisons une base de savon à l'huile d'argan, et dans Olive Tree, une base à l'huile d'olive. Dans certains autres savons, comme Good Day Sunshine, nous utilisons un mélange de beurre de cacao, d'huile de ricin et d'huile de noix de coco, qui produit une mousse crémeuse. Nous expérimentons aussi avec l'huile de tournesol et l'huile de germe de blé. 

Quelle que soit la base que nous choisissons, nous la mélangeons avec un humectant (une substance qui aide à retenir et préserver l'hydratation dans la peau). Il s'agit généralement soit de MPG, soit de glycérine, soit d'une solution de sorbitol ou une combinaison de plusieurs d'entre eux, le tout mélangé avec de l'eau, des ingrédients naturels bons pour la peau, ainsi que les huiles essentielles, parfums et colorants. Nous faisons chauffer le mélange jusqu'à obtenir un liquide homogène, qui est ensuite moulé, refroidi, coupé (si nécessaire) et envoyé à nos boutiques.

Envie d'un aperçu ? Regardez notre vidéo "How It's Made" sur la fabrication du Savon gourmet Ro's Argan.
Vous pouvez aussi consulter cet article sur la fabrication du Savon gourmet Olive Tree.

 

Quelle est la durée de vie d'un savon Lush ? 

Tout dépend de sa fréquence d'utilisation, et de la quantité que vous utilisez. Nos savons ont une teneur en eau et en humectant un peu plus élevée que la plupart des savons classiques, ce qui signifie qu'ils se dissolvent légèrement plus vite. Mais ils restent tout aussi efficaces, d'autant plus qu'ils sont frais faits main ! C'est justement le principe : chez Lush, nous préférons que nos produits soient utilisés aussi frais que possible, pour profiter au maximum des ingrédients frais utilisés à l'intérieur. En effet, plus ils sont frais, plus ils sont riches en bienfaits. 

En moyenne, la durée de vie de 100g de savon Lush est estimée à environ 6 semaines, si vous l'utilisez régulièrement.  

Vous pouvez retrouver toute la collection ici !

 

Comment bien se laver les mains ?

C'est très simple : le lavage des mains doit être régulier et rigoureux, à l'eau chaude, avec du savon à bien faire mousser pour un meilleur résultat. Pour être efficace, nous recommandons de vous laver les mains au moins vingt secondes. N'hésitez pas à chanter pour surveiller votre temps !

 

Comment éviter l'effet "mains sèches" ?

Se laver les mains très régulièrement peut avoir pour effet de les assoiffer, mais il existe deux moyens d'y remédier. En premier lieu, vous pouvez utiliser un savon riche en ingrédients humectants, comme le savon Honey I Washed The Kids qui est très riche en miel, ou (si vous préférez une option vegan) un savon riche en glycérine ou en sirop d'agave. (Conseil : si ces ingrédients apparaissent parmi les premiers dans la composition du savon, c'est bon signe !) L'un des avantages des savons Lush, c'est leur mousse : non seulement elle nettoie les mains, mais en plus, grâce à ses propriétés humectantes, elle permet de préserver leur hydratation.

La deuxième solution est d'utiliser une Crème pour les mains. Après vous être lavé les mains, appliquez votre crème (une petite quantité suffit !), et frottez-la entre vos mains, en vous assurant qu'elle s'absorbe bien avant de toucher quoi que ce soit.

 

Pour conclure : pourquoi adopter les savons Lush ?

Si vous n'êtes pas déjà convaincu·e, nous avons plusieurs bonnes raisons !

D'abord, parce qu'ils sont sans huile de palme. 
Ensuite, parce qu'ils sont auto-conservés, ce qui signifie que leurs ingrédients préservent leur fraîcheur et empêchent le développement des bactéries naturellement, sans l'aide de conservateurs synthétiques.
Ils sont aussi antibactériens, c'est-à-dire qu'ils tuent les bactéries et chasse des mains la présence de virus.
Ils sont aussi solides et nus, ce qui signifie qu'ils n'ont besoin d'aucun emballage superflu.
Ils sont riches en ingrédients naturels et humectants, donc plus doux et bénéfiques pour la peau.
Enfin, ni nos savons ni leurs ingrédients ne sont testés sur les animaux — et bien sûr, ils sentent incroyablement bon et sont agréables à regarder, bref, un plaisir à utiliser !

Que demander de plus ?

Commentaire (1)
1 Commentaire
Contenu apparenté (4)

Produits apparentés

4 éléments
Good Day Sunshine - Savon Lush
Savon
Sous le soleil exactement
8,95 €
120g
Poppy Savon Lush
Savon
Glissez-le dans votre panier
8,95 €
120g
Ro's argan Savon Gourmet Lush
Savon gourmet
Un lit de roses
12,95 €
100g
Indisponible
Savon
Couchez-vous sur le sable
5,95 €
100g