Livraison GRATUITE en 24h dès 60€ d’achat | Plus d’infos

NOTRE SÉLECTION

Savon Orang-outan : dernières pièces disponibles

L'île de Sumatra, en Indonésie, est l'une des plus grandes îles du monde. Elle abrite l'écosystème de Leuser, dans lequel coexistent plus de 500 espèces différentes, dont l'orang-outan. Cette région essentielle, constituée de forêts denses, de plaines, de montagnes et d'écosystèmes alpins, est en train de disparaître à cause des plantations de palmiers à huile, des exploitations forestières illégales, et autres pratiques agricoles destructrices.

Sumatra abrite l'un des écosystèmes les plus diversifiés au monde. C'est notamment le seul endroit où les tigres, les rhinocéros, les éléphants et les orang-outans coexistent dans un même habitat. Ses forêts sont essentielles à la survie de centaines d'espèces de mammifères et d'oiseaux, mais aussi de millions de personnes qui en dépendent pour subsister et s'approvisionner en eau et en nourriture. C'est pourquoi la Sumatran Orangutan Society (SOS), une association axée sur la conservation, s'est associée à Lush pour essayer de remédier aux dégâts causés par la déforestation.

Pendant plus d'un demi-siècle, l'Indonésie a été fortement affectée par le déboisement illégal. Les forêts, qui recouvraient autrefois 162 millions d'hectares, ont été réduites à une fraction de leur taille d'origine. Aujourd'hui, elles continuent d'être victime de l'une des destructions les plus rapides du monde : en cinq ans seulement, de 2008 à 2013, pas moins de 80 316 hectares de forêts ont été rasés. Cette destruction continue des forêts menace fortement les orangs-outans de Sumatra, qui font maintenant partie des espèces en danger critique d'extinction.

Helen Buckland, Directrice de la SOS, nous explique plus en détail les conséquences de la déforestation pour les orangs-outans : "Au début du mois de novembre, la découverte d'une nouvelle espèce d'orangs-outans a été annoncée à Sumatra : les orangs-outans Tapanuli, qui coexistent dans cet environnement avec les orangs-outans de Sumatra. Tout comme ces derniers, cette nouvelle espèce est d'ores et déjà menacée d'extinction."

"La disparition de l'habitat naturel des orangs-outans est la menace ultime à laquelle nous devons remédier pour assurer leur survie. Les forêts de Sumatra sont déboisées de façon continue depuis des décennies, ce qui menace d'extinction les orangs-outans ainsi que bien d'autres espèces."

Malgré ces conséquences désastreuses pour la vie sauvage, les forêts continuent d'être détruites à une vitesse alarmante, à cause des plantations agricoles et de l'exploitation forestière illégale.

Pour que les orangs-outans et les centaines d'autres espèces vivant dans la forêt tropicale puissent survivre, il faut préserver et restaurer leur habitat naturel. Heureusement, la situation est déjà en train de s'améliorer. En adoptant les bonnes méthodes agricoles et en formant les populations, il est possible de restaurer la forêt, et donc de permettre à la faune et à la flore de s'y développer à nouveau.

Helen Buckland se souvient de la première fois qu'elle a constaté par elle-même l'impact de la reforestation : "La première fois que j'ai visité ce qui est maintenant notre site phare de restauration de la forêt, je me suis retrouvée nez à nez avec des plantations de palme s’étendant sur des dizaines d’hectares. Le sol était sec, craquelé, et un silence absolu régnait : pas même un chant d’oiseau. J’ai planté un semis d'arbre tropical dans cette terre aride, en espérant qu'il survive."

"Deux ans plus tard, je suis retournée à l’endroit où j’avais planté cet arbre. J’entendais les gibbons et les oiseaux qui chantaient, et l’équipe m’a même informée qu’un troupeau d’éléphants était passé par là la veille. À cet endroit et à cet instant, j’étais réellement témoin de la conservation en action. Peu après ma visite, l’équipe a repéré un premier orang-outan sauvage revenu dans la région."

"Reboiser une forêt tropicale est un travail de longue haleine, mais il ne faut que très peu de temps avant que ces sites restaurés servent à nouveau d'habitat pour les orangs-outans et tant d'autres espèces. En 3-4 ans, la nature a repris le dessus, et la faune et la flore se sont déjà redéveloppées."

Avec l’Orangutan Information Centre (OIC), son organisation sœur, la SOS travaille sur le terrain à Sumatra pour protéger les orangs-outans, leurs forêts et leur avenir, en s'attaquant aux causes de la déforestation ainsi qu'à ses symptômes. En plus de restaurer l'environnement, la SOS informe les communautés locales sur l'importance de la forêt et leur enseigne des moyens de s'assurer qu'elle reste productive et fonctionnelle.

L'association forme la communauté à la permaculture dans un centre de formation dédié, dans le but de montrer aux populations comment tirer profit des ressources de la forêt sans déboiser.

"Quel que soit le nombre d’arbres que nous plantons, pour assurer la bonne restauration de la forêt tropicale, la condition la plus essentielle est que les communautés vivant à proximité de l'écosystème de Leuser s’engagent à protéger la forêt et à défendre ses frontières contre tout ce qui pourrait les menacer à l’avenir", explique Helen.

"Nos actions de formation et de sensibilisation sont variées : par exemple, nous projetons des films sur la conservation dans des communautés rurales isolées avec un dispositif cinématographique alimenté par vélo ; nous organisons aussi des formations spécialisées en éco-agriculture. C'est la pierre angulaire du reste de notre travail."

Pour aider la SOS à atteindre son objectif de restauration de la forêt à Sumatra, Lush s'est engagé à acheter une parcelle de terrain déboisé à la frontière de la forêt tropicale de Bukit Mas (Sumatra). Cette terre est pour l'instant vide de toute faune ou flore sauvage ; mais avec un peu d'amour et beaucoup d'expertise, elle retrouvera son état d'origine. Vous souhaitez soutenir ce projet ?

Dans ce cas, nous vous présentons Orang-outan, un savon au parfum de patchouli et d'orange, disponible en édition limitée, qui a pour but de soutenir ce projet crucial de reforestation. Le savon Orang-outan est limité à 14 600 pièces. Tous les bénéfices (hors TVA) sont reversés à la Sumatran Orangutan Society, afin d'acheter 50 hectares de terrain (soit 7 fois la taille du musée du Louvre) actuellement consacrés à la production d'huile de palme, et les reconvertir pour rendre à la forêt son état d'origine.

Simon Constantine, responsable des achats chez Lush, explique pourquoi Lush a décidé de s'associer à la SOS : "C'est la Sumatran Orangutan Society qui a, la première, pris le temps de me montrer en direct l'impact que nos ingrédients avaient sur Sumatra. Nous avons alors décidé de changer le mode de fonctionnement de Lush, en supprimant l'huile de palme de toutes nos bases de savon et notre glycérine, et en nous efforçant de réparer les dégâts causés."

"Je pense que cette constatation a été pour nous un véritable tournant : nous avons compris que nous ne pouvions pas nous contenter de la solution qui causait le moins de dégâts, mais qu'il fallait plutôt créer de nouvelles solutions aux problèmes causés par l'huile de palme, et d'autres ingrédients. Je n'ai jamais rencontré d'organisation aussi efficace, et aussi apte à mettre en place des solutions concrètes sur le terrain. La SOS a réussi à restaurer 500 hectares de forêt tropicale sur un terrain qui, il y a encore 10 ans."

La base du savon Orang-outan est garantie sans huile de palme : elle est constituée d'huile de noix de coco extra vierge de Nias (Sumatra). Les savons seront disponibles partout en Europe, en ligne et en boutique, à partir du 24 novembre 2017. Mais attention : quand le stock de 14 600 savons se sera écoulé, il n'y en aura plus d'autres. Ce sont les dernières pièces disponibles – tout comme les orangs-outans de Sumatra sont les derniers de leur espèce.

Mais ce n'est pas tout : comme l'explique Helen, nous pouvons, de chez nous, adopter des bonnes pratiques pour aider à sauver la forêt tropicale, sa faune et sa flore. "Chaque personne qui fait un don, signe une pétition, ou s'inscrit à une séance d'escalade ou un marathon au profit de la SOS fait d'emblée partie de notre mouvement l'international. Chaque partage sur les réseaux sociaux nous aide à communiquer sur notre cause, et inviter le public à s'y rallier. Nous devons être capables de démontrer aux populations du monde entier l'urgence de la situation, mais aussi les raisons que nous avons d'espérer : ces hommes et ces femmes dont le travail acharné sur le terrain génère un impact positif considérable."

Pour en savoir plus sur la SOS et son travail, et vous inscrire pour recevoir ses actualités par e-mail, cliquez ici. #SOSsumatra

"Le sol était sec, craquelé, et un silence absolu régnait : pas même un chant d’oiseau. J’ai planté un semis d'arbre tropical dans cette terre aride, en espérant qu'il survive."

Commentaire (1)
1 Commentaire
Contenu apparenté (1)

Produits apparentés

1 élement
Espèce épuisée
orangutan-soap
Savon
Dernières pièces disponibles
9,50 €
Pièce