NOTRE SÉLECTION

Qu’est-ce que le projet Végécantines ? Entretien avec Sarah Bienaimé de l’AVF

Du 15 au 19 mai, nous organisons une opération pour soutenir le projet Végécantines de l’AVF (Association végétarienne de France) : 100% des ventes en ligne (hors TVA) de la Crème pour le corps et les mains Charity Pot réalisées sur ces 5 jours seront reversées pour soutenir une campagne en faveur des repas végétariens dans la restauration collective en France. Sarah Bienaimé, Chargée de développement Végécantines, nous en explique plus sur ce projet et sur les objectifs de l’AVF.

Qu’est-ce que l’AVF ?

L’Association végétarienne de France est une association qui aide les gens, les structures et les cantines à consommer moins de viande et moins de poisson.

Quelle est la situation aujourd’hui dans les cantines françaises, en termes d’alternatives végétariennes ?

Dans la restauration collective aujourd’hui, on sert chaque année 4 milliards de repas. C’est énorme. Sur ces 4 milliards de repas, plus de 80% sont à base de viande et de poisson, ce qui veut dire que dans 80% des cas, les personnes qui mangent à la cantine sont obligées de manger de la viande ou du poisson, parce qu’elles n’ont pas le choix ; souvent, ce qui se passe, c’est que ces personnes ne mangent pas ou ne vont pas à la cantine faute d’options végétariennes. C’est bien dommage, puisque la viande, aujourd’hui, représente la moitié du gaspillage alimentaire dans les cantines. Les animaux qui ont été élevés et abattus pour qu’on puisse consommer cette viande l’ont été inutilement : cela n’a servi à rien, et toute cette viande est jetée.

Qu’est-ce que le projet Végécantines ?

Que faisons-nous dans le cadre du projet Végécantines ? Premièrement, nous essayons de faire changer la loi, pour que les menus végétariens soient proposés en plus grand nombre dans les cantines. La deuxième chose, c’est que nous essayons de faire appliquer la loi : en effet, il y a déjà une loi qui oblige, à partir du 1ernovembre prochain, à proposer des menus végétariens dans les cantines scolaires. Troisièmement, nous accompagnons les gens qui mangent dans les cantines : de nombreux·ses usager·ère·s dans les cantines aimeraient manger moins de viande ou moins de poisson, mais ne savent pas comment obtenir une option ou comment faire respecter leurs droits. Nous aidons également les cantines, parce que les cantines, quand elles décident de proposer des menus végétariens, ne savent pas forcément comment s’y prendre d’un point de vue nutritionnel ; elles n’ont pas forcément de recettes, et les cuisinier·ère·s n’ont pas forcément suivi de formation adéquate.

La loi Cazebonne entre en vigueur le 1ernovembre ; que va-t-elle changer ?

Si cette loi est appliquée à partir du 1ernovembre 2019, et qu’effectivement, un repas végétarien ou végétalien est proposé une fois par semaine à tou·te·s les usager·ère·s, les retombées vont être énormes, tout d’abord en termes d’animaux. Si la loi est correctement appliquée, elle permettra de sauver pas moins de 7 millions d’animaux chaque année. En termes environnementaux, l’impact dépend des cantines, de ce qu’elles vont servir à la place du menu traditionnel. Mais sachez que si elles servent un menu végétarien à base de protéines végétales brutes, de saison, et pourquoi pas locales, les économies en termes d’impact environnemental (notamment de gaz à effet de serre) seront de 15%.

Quid du risque de carences ?

Rassurez-vous : nous mangeons beaucoup trop de protéines en France et dans les pays occidentaux ! Il convient de rappeler qu’en France, nous souffrons surtout de nos excès alimentaires plutôt que des manques alimentaires.

Comment agir pour aider l’AVF et le projet Végécantines ?

À l’AVF, nous sommes tou·te·s mobilisé·e·s pour que demain, un menu végétarien soit proposé chaque semaine dans toutes les cantines scolaires. Mais pour cela, nous avons vraiment besoin de votre aide ! D’abord, il faut agir. Vous pouvez vous brancher sur le site vegecantines.fr, écrire aux cantines qui n’appliquent pas encore la loi, ou encourager celles qui, au contraire, appliquent déjà la loi. Nous avons besoin de votre aide parce que nous avons besoin d’argent, pour faire appliquer la loi, créer des nouvelles recettes adaptées à la restauration collective, et financer la formation professionnelle pour les cuisinier·ère·s qui ont besoin d’apprendre des techniques spécifiques de cuisine pour préparer des menus végétariens bons et qui plaisent aux usager·ère·s. Nous avons besoin de votre aide et de votre soutien financier pour faire une veille juridique, aider les usager·ère·s dont les droits ne sont pas respectés, et pouvoir les faire accompagner par des avocat·e·s compétent·e·s. Nous avons aussi besoin d’aide pour financer une superbe campagne d’affichage, pour montrer dans toutes les cantines que les repas végétariens sont bons pour la santé, bons pour la planète, bons pour les animaux… Et bons tout court !

 

Aidez-nous : achetez la Crème pour le corps Charity Pot.

Avec l’argent récolté grâce à l’aide de Lush, nous allons financer une super-campagne Végécantines, pour que demain, il y ait des menus végétariens dans toute la restauration scolaire et toute la restauration collective.

 

Pour plus d'informations : vegecantines.fr

Commentaire (1)
1 Commentaire
Contenu apparenté (2)

Produits apparentés

2 éléments
Crème pour le corps et les mains
Profondément généreuse
5,00 €
45g
A orange gift box wrapped in a yellow and silver ribbon as seen from the front
Cadeau
Illuminez la journée de quelqu'un
22,95 €
Pièce