NOTRE SÉLECTION

Lush et le SLS

Les experts de l'industrie s'accordent sur le fait que le laurylsulfate de sodium (SLS) est un ingrédient sûr et efficace. Mais alors, pourquoi cherchons-nous activement à le retirer de nos produits ? 

Le laurylsulfate de sodium (SLS) est une substance chimique communément utilisée comme ingrédient dans les savons, shampoings, gels douche et dentifrice. Il fait office de tensioactif et piège les impuretés à base d'huile présentes dans les cheveux afin de les éliminer au rinçage. C'est également un agent moussant efficace qui permet de faire mousser les liquides, procurant ainsi la mousse abondante que nous apprécions au moment de nous laver le corps, les cheveux ou le visage.

Même s'il a fait ses preuves comme ingrédient efficace et sûr depuis les années 30, le SLS a mauvaise réputation. Bien que les experts s'accordent sur le fait que cet ingrédient est sûr, il peut présenter un risque de dessèchement — ce qui peut s'avérer problématique pour les personnes aux cheveux assoiffés, afro ou traités chimiquement, ou souffrant de troubles de la peau comme l'eczéma, les dermatites ou le psoriasis. C'est pourquoi nous nous engageons à proposer des alternatives.

Nous tenons particulièrement à réduire notre utilisation d'ingrédients synthétiques sûrs comme le SLS, car l'huile de palme interviens dans leur production. Depuis 2008, nous essayons de supprimer l'huile de palme de notre chaîne d'approvisionnement, compte tenu de l'impact dévastateur de sa production sur l'environnement. Pour produire l'huile de palme, des forêts tropicales sont rasées pour mettre en place des monocultures de palmiers à huile, entraînant du même coup un déplacement des populations indigènes, une destruction de la vie sauvage et une perturbation des écosystèmes délicats. Mais boycotter l'huile de palme est plus facile à dire qu'à faire...

"Trouver du SLS efficace et sans huile de palme est un véritable défi, non seulement parce qu'il n'y en a pas beaucoup sur le marché, mais aussi parce que quand nous en trouvons, il ne fonctionne souvent pas comme nous le souhaitons, ou le fabricant ne respecte pas notre politique contre les tests sur les animaux", explique Mark Rumbell, responsable Achats éthiques chez Lush.

Nous travaillons dur pour réduire notre empreinte huile de palme, car cette démarche nous aide à préserver les habitats naturels et protéger les droits de l'Homme. "À l'heure actuelle, nous utilisons du SLS dans 52 de nos produits", explique Mark Constantine, co-fondateur de Lush. "Nous recherchons actuellement des ingrédients qui pourront soit remplacer le SLS, soit y être associés pour réduire notre utilisation générale de SLS et ainsi proposer de meilleurs produits. Notre objectif est de supprimer complètement le SLS à base d'huile de palme dans nos produits."

Le SLS doit-il être une cause de stress ?

Ces dernières années, l'image des produits contenant du SLS est devenue de plus en plus négative, en partie à cause de rapports ayant fait une corrélation erronée entre le SLS et le cancer. "Il n'y a pas de preuves suggérant que le laurylsulfate de sodium provoque le cancer", explique Nicola Smith, Responsable Information Médicale de Cancer Research UK. "Les produits cosmétiques sont sous réglementation stricte en Europe et doivent être avérés sûrs avant d'être vendus. Malheureusement, il y a beaucoup de rumeurs sans fondement sur Internet insinuant que des composants cosmétiques provoquent le cancer, mais elles ne sont tout simplement pas soutenues par des preuves scientifiques convaincantes."

Il est probable que ces inquiétudes résultent d'une confusion concernant le processus de fabrication. Le SLS que nous utilisons est dérivé de la noix de coco et/ou de l'huile de palme, toutes deux étant riches en acide laurique. Cet acide laurique est transformé en SLS par addition d'acide sulfurique (issu du pétrole), suivie d'une neutralisation avec du carbonate de sodium (un minéral naturel). Certains rapports ont signalé que ce procédé produisait des composés chimiques appelés "nitrosamines", dont 90% sont potentiellement cancérogènes. Toutefois, la présence de nitrosamines dans les SLS est chimiquement impossible.

"Depuis plusieurs années, le laurylsulfate de sodium a de plus en plus mauvaise réputation auprès des consommateurs, à cause des interprétations incorrectes qui continuent d'être données dans la communication scientifique", explique Kelly Dobos, chimiste cosmétique. "Le laurylsulfate de sodium est produit par sulfatation de l'alcool laurylique. Aucun produit chimique utilisé dans ce procédé ne contient de nitrogène. Le SLS obtenu ne contient donc pas de nitrogène, et par conséquent ne peut pas contenir de nitrosamines."

L'impact possible du SLS sur la faune et la flore marines est aussi cause d'inquiétudes, car tous les savons et shampoings que nous utilisons se déversent dans les canalisations et sont libérés dans l'environnement. D'après Kelly, nous n'avons pas à nous inquiéter. "Pour être considérée comme biodégradable, une substance chimique doit pouvoir se décomposer sous forme de composants simples et non toxiques en conditions environnementales normales en 96 heures ou moins. Le SLS est considéré comme biodégradable, et non biopersistant. Le temps que les ingrédients contenus dans les cosmétiques atteignent les eaux naturelles, ils sont déjà dégradés en majeure partie. Des études d'écotoxicité ont déterminé que le SLS en concentration aussi basse était essentiellement non toxique pour les poissons et le reste de la faune aquatique."

Se faire mousser

Pour beaucoup d'entre nous, il est difficile de se sentir propre tant que nous ne nous sommes pas lavé.e.s avec des produits moussants comme du savon ou du shampoing. Toutefois, les sulfates responsables de la production de cette mousse risquent parfois de dessécher la chevelure. Bien que cette inquiétude soit commune, les irritations causées par le SLS, en revanche, sont peu probables, même chez les personnes ayant un cuir chevelu sensible, à condition que la mousse du shampoing soit parfaitement rincée. En fait, le risque est tellement minime que l'Union européenne n'a fixé aucune limite concernant la quantité de SLS dans les produits à rincer car les irritations n'ont lieu que dans les cas où le produit reste sur la peau.

"La plupart des gens peuvent utiliser des produits contenant du SLS sans craindre une irritation de la peau ou du cuir chevelu", explique le docteur Stephanie Williams, dermatologue et directrice médicale à la clinique European Dermatology de Londres. "Comme c'est un produit à rincer, le temps de contact est court et il reste très peu de SLS (voire pas du tout) sur la peau ou le cuir chevelu après rinçage."

Si vos cheveux se dessèchent facilement, sont traités chimiquement, endommagés ou ont besoin de délicatesse, nous avons une bonne nouvelle pour vous : de nombreux Shampoings liquides Lush contiennent des agents tensioactifs plus doux comme le laurethsulfate d'ammonium (ALS), utilisés soit en remplacement du SLS, soit en association pour une teneur moins élevée. Le Shampoing Curly Wurly contient de l'ALS ainsi que des huiles de noix de coco et de jojoba pour nourrir les cheveux bouclés, tandis que Blousey contient de l'ALS, des bananes et des beurres de cacao et de cupuaçu afin d'adoucir les cheveux et les hydrater.

Nos Shampoings solides sont une excellente option pour les cuirs chevelus sensibles, en raison essentiellement de la manière dont ils s'utilisent. Un seul Shampoing solide représente l'équivalent de trois flacons de shampoing liquide de 200ml. Bien qu'ils renferment une quantité fortement concentrée de SLS (jusqu'à 90%), le risque d'irritation est très faible car seule la mousse est en contact avec les cheveux et le cuir chevelu. Nous recommandons nos Shampoings solides aux clients souhaitant utiliser moins de SLS, car la quantité de shampoing appliquée est plus facile à contrôler. Avec les Shampoings solides, vous n'avez plus besoin de verser une grosse dose de shampoing dans votre main et de l'étaler sur le cuir chevelu : vous faites d'abord mousser le produit dans vos mains, puis vous l'appliquez uniformément sur toute la chevelure.

"Cette différence est assez remarquable", explique Mark Constantine, co-fondateur de Lush et spécialiste de la trichologie à base de produits naturels. "Lorsque vous utilisez un shampoing liquide, vous appliquez le produit tel quel sur votre cuir chevelu, mais ce n'est pas le cas avec un Shampoing solide. Vous n'appliquez que la mousse provenant du produit ; cela signifie que même les cuirs chevelus les plus sensibles peuvent les utiliser."

Si les Shampoings solides vous tentent, mais que vous recherchez une alternative moins riche en SLS, nous vous recommandons Jason And The Argan Oil, qui est élaboré à base d'agar-agar ; il contient 23% de SLS en moins.

Nos progrès en cours

En 2017, nous avons lancé nos Savons gourmets, fabriqués avec notre propre base de savon élaborée en interne. Notre base de savon est sans huile de palme depuis 2006, mais avec cette nouvelle version, nous n'avons pas besoin d'ajouter de SLS ou de stéarate de sodium, ce qui signifie que nous pouvons garantir que le savon dans son ensemble, ainsi que tous ses ingrédients, ne contiennent pas de traces d'huile de palme.

Cette base de savon élaborée en interne est constituée d'un mélange de beurre de cacao bio issu du commerce équitable, d'huile de noix de coco extra vierge et d'huile de ricin bio, associés à de l'hydroxide de sodium pour produire une réaction appelée la saponification. La saponification permet d'obtenir une base solide et moussante dans laquelle nous pouvons ajouter des infusions, jus et huiles essentielles bénéfiques pour la peau et responsables des fragrances de nos produits. Nous pouvons aussi mélanger cette base de savon avec d'autres bases de savon contenant d'autres ingrédients, comme l'huile d'argan ou l'huile d'olive, pour obtenir des textures plus variées.

Plusieurs de nos savons saisonniers, par exemple les savons de Noël Christmas Citrus, Satsuma ou Iceshoggles, sont constitués à base des mêmes ingrédients et donc garantis sans SLS. Les Shampoings solides lancés en exclusivité dans le cadre du #LushLabs en octobre 2018, qui ont fait l'objet d'un long travail de reformulation, ne contiennent pas non plus de SLS.

Avec encore plus de choix disponibles, il est donc plus facile de trouver les produits et ingrédients qui vous conviennent le mieux.

 

Commentaire (1)
1 Commentaire
Contenu apparenté (4)

Produits apparentés

4 éléments
Épuisé
mango exuberance shampoo bar
Shampoing solide
Coup d'éclat pour vos cheveux
10,95 €
55g
Épuisé
ice shoggles christmas soap
Savon
Votre royaume des glaces
9,95 €
Pièce
olive_tree_gourmet_soap
Savon gourmet
Le plaisir au naturel
11,95 €
100g
jason and Argan oils
Shampoing solide
La toison d'or n'est pas un mythe !
9,95 €
55g