Livraison GRATUITE en 24h dès 60€ d’achat | Plus d’infos

NOTRE SÉLECTION

Les orangs-outans sont en danger : comment les aider ?

Les orangs-outans de Sumatra sont en danger : leur habitat naturel est détruit par l'activité humaine.

La Sumatran Orangutan Society (SOS, une association axée sur la conservation) a lancé une nouvelle campagne soutenue par Lush, visant à financer l'achat de 50 hectares de terrain actuellement consacrés à la production d'huile de palme à Bukit Mas (Sumatra). Ce terrain fera l'objet d'une reforestation pour pouvoir à nouveau servir d'habitat aux orangs-outans. Tout commence par les fonds récoltés grâce aux ventes du savon Orang-outan...

La campagne sera lancée à l'occasion du Black Friday 2017 [24/11/17]. Vous avez des questions ? Cet article est là pour y répondre.

À qui sera versé le fonds récolté pour acheter le terrain à restaurer ?

La Sumatran Orangutan Society (SOS) est une association axée sur la conservation et basée au Royaume-Uni. L'association travaille sur le développement et le financement de projets de protection des orangs-outans et de la forêt tropicale sur le terrain. Elle mène également des campagnes internationales de lutte contre les menaces qui pèsent sur cet animal et sur son habitat naturel. À Sumatra, la SOS travaille avec une organisation sœur, l'Orangutan Information Centre (OIC), une ONG indonésienne qui a pour but de protéger les orangs-outans de Sumatra et leur habitat naturel. Les fonds récoltés dans le cadre de cette campagne seront envoyés à l'OIC, afin qu'elle puisse racheter le terrain à son nom.

Pourquoi l'écosystème de Leuser est-il si important ?

L'écosystème de Leuser couvre 950 000 hectares de forêt primaire dans la partie nord de Sumatra. Cette région abrite une grande variété d'écosystèmes, notamment des prairies alphines, des bassins d'eau minérale naturelle, des forêts sempervirentes de basse altitude, des lacs et rivières d'eau fraîche, ainsi que des tourbières, qui constituent un écosystème important pour la séquestration du dioxyde de carbone.

L'écosystème de Leuser comprend actuellement plus de 4 000 espèces de plantes et 380 espèces d'oiseaux, dont 50 espèces endémiques. 65% des espèces animales de Sumatra sont intégrées dans l'écosystème de Leuser. C'est le seul endroit au monde où coexistent les orangs-outans, les tigres, les éléphants et les rhinocéros – et tous sont menacés d'extinction.

Quelles sont les principales menaces qui pèsent sur l'écosystème de Leuser ?

L'agriculture conventionnelle est le principal facteur qui menace la forêt primaire. Les plantations de palme, notamment, empiètent sur les frontières de la forêt et sur le terrain des petits agriculteurs qui cultivent le cacao, les palmiers, les oranges, etc. Ces dernières années, ce sont les centrales hydroélectriques et géothermiques qui représentent la plus grande menace, car elles mobilisent une grande partie du terrain forestier pour produire de l'énergie.

Pourquoi la SOS estime-t-elle qu'il est important de racheter un terrain anciennement consacré à la production d'huile de palme, et de restaurer la forêt sur ce terrain ?

Ces 50 hectares anciennement consacrés à la production d'huile de palme sont situés à Bukit Mas, à la frontière de la forêt primaire. La SOS estime qu'il est important d'utiliser ces 50 hectares comme zone tampon, de façon à empêcher l'agriculture d'empiéter sur la forêt autant qu'elle le fait actuellement. Cela signifie aussi que cette zone, actuellement vide de toute faune et flore sauvage, redeviendra un habitat à biodiversité riche pour de nombreuses espèces menacées. Ce terrain sera rendu à la nature.

Comment se déroule le processus de déforestation ?

Les palmiers à huile seront abattus et remplacés par 20 à 30 espèces indigènes adaptées au climat local. Une fois que ces espèces se seront établies, l'ombre de leur feuillage permettra à d'autres espèces végétales de se développer. Ces arbres indigènes serviront aussi d'habitat aux oiseaux et aux mammifères : à mesure que ces derniers repeupleront cette zone, ils contribueront aussi à la dispersion des graines. Sur le long terme, le terrain redeviendra une forêt avec une biodiversité riche.

Quel est le but de cette campagne ?

  • Donner un exemple de changement positif : reconvertir une zone agricole pour la rendre à la nature, et dans ce cas précis, aux orangs-outans.

  • Rappeler l'importance de la séquestration du dioxyde de carbone dans le contexte du changement climatique : protéger la forêt tropicale est essentiel au captage et au stockage du carbone.

  • Sensibiliser le public sur le problème de la fragmentation d'écosystèmes importants, causée par l'agriculture conventionnelle.

  • Souligner la complexité des problèmes liés à l'huile de palme.

  • Mettre en lumière le problème d'exploitation et de marginalisation des zones agricoles, pour les tribus indigènes et la faune sauvage.

Si je n'ai pas pu acheter le savon à temps, que puis-je faire pour soutenir cette campagne ?

Pour soutenir les orangs-outans de Sumatra et aider à protéger la forêt tropicale, faites circuler le hashtag #SOSsumatra sur vos réseaux sociaux et renseignez-vous le sur le site web de la Sumatran Orangutan Society : https://www.orangutans-sos.org/join/

Commentaire (1)
1 Commentaire