NOTRE SÉLECTION

La nature a besoin de votre aide aux élections européennes

La nature est en crise, et les élections européennes à venir sont l’occasion de rappeler aux candidat·e·s que sa protection nous tient à cœur. En coordination avec BirdLife International, nous vous expliquons pourquoi, et comment…

En France, en Belgique et au Luxembourg, les élections européennes auront lieu le week-end des 25 et 26 mai. Dans un focus généralisé sur des enjeux politiques et financiers comme les impôts ou les dépenses, la nature est souvent reléguée en arrière-plan dans le discours des candidat·e·s et des électeurs·trices. Pourtant, aujourd’hui plus que jamais, il est crucial de la défendre…

Pourquoi protéger la nature ?

La nature connaît aujourd’hui un déclin catastrophique. D’après BirdLife International, partenariat international rassemblant des organisations de conservation de la nature, la faune sauvage mondiale s’est amoindrie de 60% entre 1970 et 2014, et notre consommation des ressources naturelles a augmenté d’environ 190% ces 50 dernières années. Les oiseaux font partie des animaux les plus touchés, avec 13% d’oiseaux menacés à l’échelle mondiale, et 25 000 000 oiseaux tués illégalement chaque année en Méditerranée.

À l’échelle humaine aussi, la nature est intrinsèquement liée à nos vies et notre avenir. L’état de l’environnement influe sur notre propre santé, et les conséquences du changement climatique (sécheresse, inondations, etc.) ont des répercussions sociales et financières. 

En termes de lutte contre le changement climatique, l’Union européenne ne fait certes pas partie des plus mauvais élèves. Des législations progressives y sont mises en place pour protéger la nature, et des initiatives écologiques comme le réseau Natura 2000 ou les modes de transports éco-responsables sont encouragées par les gouvernements. Mais le déclin continue et le temps presse plus que jamais ; il est essentiel que le prochain Parlement européen poursuive ces efforts de façon décisive.

Comment défendre la nature aux élections européennes ?

Mettons les choses au clair tout de suite : le but de Lush et BirdLife International n’est absolument pas de vous dire pour qui voter ! Nous vous encourageons simplement à ne pas perdre la nature de vue lorsque vous étudierez les valeurs et les programmes proposés par les candidat·e·s aux élections européennes. Nous vous encourageons par ailleurs à les étudier attentivement ; il y a 5 ans, seul·e·s 42,6% des électeurs·trices ont voté aux dernières élections européennes.

Or la nature ne peut pas voter pour se protéger elle-même, et ne peut pas parler en son propre nom. Pour la défendre et mettre fin à son déclin, chaque vote compte. En vous assurant que le·la candidat·e au Parlement européen pour lequel·laquelle vous votez partage cet intérêt commun, vous pouvez aider à faire en sorte que l’Union européenne agisse rapidement et efficacement pour protéger la nature sur les 5 ans à venir.

Besoin de plus d’informations ? Nous vous invitons à étudier les 20 propositions de la LPO (Ligue pour la protection des oiseaux, partenaire français de BirdLife) pour soutenir la nature aux prochaines élections européennes.

Commentaire (1)
1 Commentaire