NOTRE SÉLECTION

D'où vient notre huile de noix de coco ?

L'huile de noix de coco est en vogue en ce moment ! On la trouve dans toutes sortes de produits, des gâteaux au chocolat aux après-shampoings. Et pour cause : riche en vitamines et minéraux, elle est aussi très appréciée en cosmétique car elle permet de nourrir la peau et les cheveux et leur donner de l'éclat.

Nous achetons une partie de notre huile de noix de coco directement depuis l'île de Nias en Indonésie, où les noix de coco sont cultivées, récoltées et traitées par une seule et même entreprise, Sumatera. Mais comment produit-on la précieuse huile à partir des noix de coco récoltées ? Tout commence à environ 20 mètres d'altitude...

De la noix de coco aux cosmétiques

Si, comme beaucoup, vous connaissez une BD ou un dessin animé où un personnage reçoit une noix de coco sur la tête, vous savez déjà que les noix de coco poussent en hauteur, au sommet des arbres. Cela signifie que lorsqu'elles sont prêtes à être récoltées (environ trois fois par an), les cultivateurs doivent grimper jusqu'à la cime des arbres pour les détacher à l'aide d'une machette. Les noix de coco tombent ensuite au sol d'une hauteur pouvant atteindre jusqu'à 20 mètres environ — heureusement, elles sont protégées par l'enveloppe protectrice résistante qui les entoure. Une bonne récolte dans l'une des plus grandes plantations de noix de coco peut représenter jusqu'à 15 000 noix de coco, chacune vendue à un prix juste en fonction de sa taille et de sa qualité.

Quand les noix de coco tombent de l'arbre, c'est le moment optimal pour en extraire l'huile. Il est donc important de les transporter rapidement jusqu'à l'usine. Les noix de coco restent fraîches jusqu'à trois semaines, mais leur huile peut être conservée jusqu'à deux ans. Une fois au sol, les noix de coco peuvent être récoltées et traitées. Un conducteur vient collecter les noix de coco à différents points de rencontre à travers la plantation, vérifie la qualité de la récolte, et paie les agriculteurs sur place.

À l'usine, chaque noix de coco est dépouillée manuellement de son enveloppe protectrice, puis coupée et lavée. La chair de la noix de coco est ensuite retirée de la coque à l'aide d'une machine. Pour minimiser le gaspillage et soutenir la communauté, les coques vides sont ensuite données aux populations locales qui peuvent retirer manuellement les résidus de chair restants pour les donner à manger aux animaux.

L'étape suivante consiste à mélanger la chair de coco en petits morceaux avec de l'eau, et de la presser dans une machine pour séparer le solide du liquide. Le liquide est ensuite laissé pour la nuit dans une pièce chauffée, pour permettre la séparation de l'eau et l'huile. À ce stade, on obtient un liquide en deux parties, d'une part l'huile et d'autre part une eau riche en nutriments, que les populations locales sont invitées à collecter en fonction de leurs besoins pour la donner à leurs animaux.
L'huile de noix de coco est maintenant prête à être filtrée. Elle peut être filtrée jusqu'à 3 fois avant d'être emballée et expédiée à Sumatra, où nos fournisseurs l'envoient ensuite jusqu'à nos manufactures.

Un échange bien huilé

Mais l'huile de noix de coco n'est pas seulement bénéfique pour la peau ou les papilles. 10% des bénéfices de Sumatera sont directement reversés pour soutenir l'Ono Niha Foundation, une organisation à but non lucratif créée par le fondateur de l'entreprise, qui a pour but de soutenir physiquement et économiquement les populations du sud de Nias et d'au-delà. La fondation finance des programmes d'éducation, alphabétisation et formation informatique pour les enfants locaux, ainsi que des séances de thérapie pour les enfants souffrant de différents handicaps physiques et mentaux. En outre, le travail de la fondation permet de financer un cabinet dentaire sur l'île, qui propose des soins dentaires ainsi qu'un contrôle complet une fois par an.

Steph Newton, l'une des Responsables achats chez Lush, explique pourquoi il est si important de s'assurer que les ingrédients produits profitent aux communautés d'où ils proviennent : "Lorsque nous cherchons de nouveaux ingrédients, nous devons prendre en considération de nombreux paramètres. Les aspects social, environnemental et financier sont généralement les trois premiers qui nous viennent à l'esprit.

"Socialement parlant, nous devons penser à notre impact sur la communauté, l'emploi généré, mais aussi les besoins éventuels en termes de soutien, éducation et formation. En ce qui concerne l'environnement, nous devons avoir à cœur de minimiser notre empreinte carbone et d'encourager la biodiversité, la reforestation et la réduction des déchets. Enfin, nous devons déterminer si la production de l'ingrédient recherché bénéficie financièrement à la communauté, et contribue à la souveraineté alimentaire."

Le moyen le plus facile de s'en assurer est d'entretenir une relation proche et directe avec les producteurs sur le terrain. "Notre principal point de contact concernant l'huile de noix de coco est Matt, le fondateur de Sumatera. Matt achète les noix de coco aux agriculteurs locaux, et emploie dans son usine les habitants des villages locaux", explique Steph.

"Matt et son équipe ont à cœur de soutenir leur communauté ; c'est d'ailleurs pour cela qu'ils ont créé l'Ono Niha Foundation. Nous sommes en contact régulier avec Matt, qui nous tient au courant de la production et des éventuelles difficultés qui se présentent. Sur une île comme Nias, les précipitations, par exemple, peuvent inévitablement retarder le processus. Grâce à ces informations fraîches transmises directement par notre fournisseur, nous sommes équipés au mieux pour gérer les stocks en conséquence.

Le fait de travailler avec un fournisseur de confiance garantit la transparence. Le fait de savoir que l'achat de nos ingrédients est juste pour toutes les personnes impliquées, en particulier les agriculteurs, est essentiel pour nous, et nous faisons tout notre possible pour atteindre cet objectif pour tous les ingrédients que nous utilisons."

Cliquez ici pour en savoir plus sur notre politique d'achat éthique.

Coconuts
Dehusking the coconuts
Commentaire (1)
1 Commentaire
Contenu apparenté (4)

Produits apparentés

4 éléments
Indisponible
Savon de rasage à la fraise
Léger et enchanteur
9,95 €
70g
Exclu Web
rock dove glow stick
Highlighter solide
Éclat délicat couleur lilas
14,95 €
14g
gritty politti cleansing balm
Baume nettoyant solide
Kokum et coco
7,00 €
15g
Épuisé
slap_stick_14n
Fond de teint solide
Clair-moyen
22,95 €
30g