Livraison GRATUITE en 24h dès 60€ d’achat | Plus d’infos

NOTRE SÉLECTION

Digital Detox Day - Entretien avec Zoe Sugg

Le Digital Detox Day est une collaboration entre l'association de santé mentale #IAMWHOLE, Zoe Sugg, (fondatrice de la chaîne Zoella) et Lush. Il s’agit d’une campagne de sensibilisation sur les effets négatifs que les réseaux sociaux peuvent avoir sur la santé mentale ; son but est d’encourager une relation plus saine entre les réseaux sociaux et nous. Dans ce Q&A, Zoe Sugg, autrice et Youtubeuse britannique, nous explique pourquoi faire une pause sans réseaux sociaux est utile, aujourd'hui plus que jamais.

 

Comment avez-vous été amenée à prendre part à la campagne Digital Detox Day ?

C'est d'abord moi qui ai fait appel à Lush, car c'est l'une de mes marques préférées, dont je suis fan depuis que je suis ado, et j'ai toujours admiré leurs campagnes caritatives et autres initiatives pour les droits humains. Dès le départ, nous voulions faire quelque chose pour aider les associations qui défendent la santé mentale, et nous avons donc commencé à travailler sur la Bombe de bain IRL. Pendant ce temps, Hilary (Directrice Éthique chez Lush) a rencontré Matt Campion (co-fondateur de l'association IAMWHOLE) à la Chambre des communes. Il nous a semblé naturel d'associer nos efforts pour travailler sur une campagne qui permettrait non seulement de rassembler des fonds plus que nécessaires pour les associations de santé mentale, mais aussi de réfléchir à la façon dont nous pouvons faire changer les choses, pour une expérience plus positive sur les réseaux sociaux. La campagne Digital Detox Day est née au siège de Lush à Poole après bien des conversations passionnantes, et aussi beaucoup de pauses donuts ! 

Qu'est-ce que le Digital Detox Day ?

Le Digital Detox Day est l'occasion pour tout le monde de faire une pause sans réseaux sociaux, et de passer du temps "IRL" avec nos proches (en respectant les consignes sanitaires actuelles, bien sûr !), à faire des activités qui nous plaisent. Le but est aussi d'encourager les gens à se fixer des limites en termes de temps passé sur les réseaux. Il y a tellement de recherches et d'études qui montrent qu'utiliser les réseaux sociaux à outrance peut être mauvais pour notre santé mentale, et cause d'anxiété, de dépression, de solitude ou d'insomnie, pour ne citer que quelques-uns des problèmes. L'idée est de prendre conscience du temps que nous passons en ligne, et de pouvoir y fixer des limites, pour nous concentrer sur ce qui nous apporte du bonheur et nourrir nos esprits avec des choses qui ne sont pas digitales. 

Quelle est l'inspiration derrière la Bombe de bain IRL que vous avez créée avec Lush ?

Ma principale inspiration a été les couchers de soleil. Pour moi, un coucher de soleil est synonyme de pure relaxation, d'évasion loin du stress du quotidien. C'est le moment de la journée où je me sens généralement la plus détendue et la plus sereine. Un coucher de soleil en été, c'est toujours tellement magnifique, et c'est quelque chose qui apporte de la joie à tellement de personnes. J'habite à Brighton, et nos couchers de soleil là-bas sont magnifiques, j'en ai plus d'un en photo ! J'ai donc rencontré plusieurs fois Mark Constantine (co-fondateur et inventeur de produits) et son fils Jack (Directeur Digital et lui aussi inventeur de produits) dans les labos de Lush à Poole, pour créer ensemble la Bombe de bain parfaite. Nous y avons incorporé une myriade de couleurs tirées de nos couchers de soleil préférés. L'idée est de donner l'impression que le bain lui-même est un coucher de soleil : il commence avec du jaune-orangé, pour finalement laisser place au magnifique violet du crépuscule qui suit immédiatement un coucher de soleil. En termes de senteurs, nous tenions à inclure le néroli avant tout, car sa fragrance est connue pour soulager l'anxiété et l'insomnie. Nous souhaitions que toutes les fragrances utilisées dans cette Bombe de bain travaillent en harmonie pour favoriser la relaxation et le sommeil réparateur. Les bénéfices de la Bombe de bain IRL seront rassemblées dans un fonds, le Wholeness Fund, qui sera redistribué à des associations de santé mentale qui peuvent dès maintenant déposer leur candidature.  

 

Pourquoi est-il important, selon vous, de faire une digital detox ?

J'essaie moi-même de faire une digital detox de temps en temps. Parfois, je me surprends à passer beaucoup trop de temps à scroller à l'infini, sans que mon cerveau ne retienne plus aucune information ; c'est là que je sais que j'en fais trop. Je crois qu'il est important de fixer des limites aux comptes qu'on suit, aux contenus qu'on consomme, en fonction de ce qu'ils nous font ressentir. Est-ce que vous vous sentez toujours bien, quand vous venez d'aller sur les réseaux sociaux, ou est-ce que c'est quelque chose qui vous affecte négativement en général ? Il est important, et même sain, de se poser toutes ces questions, en particulier à notre époque. Il est important de faire une pause de temps en temps loin de nos smartphones, pour nous donner ce temps de réfléchir, et cet espace dont nous avions besoin, probablement sans le réaliser.

Comment participer au Digital Detox Day ?

Pour participer au Digital Detox Day, il suffit de poster le 4 septembre une photo de votre feed avec un cercle dessiné sur la paume votre main, et le mot "OFF" écrit à l'intérieur, pour partager votre initiative avec vos followers et vos proches. Nous vous invitons ensuite à passer une journée sans réseaux sociaux le lendemain, le samedi 5 septembre. Je pense qu'il est aussi important de partager tous les liens, lignes d'écoute et/ou de prévention du suicide, et autres ressources qui pourraient vous sembler utiles, ainsi que les vidéos de la campagne (passées en revue ici). Plus ces vidéos seront vues, plus nous toucherons des personnes qui se sentiront donc moins seules avec des problèmes de ce type, et pourront ainsi vouloir s'investir à la campagne, en participant au Digital Detox Day ou en achetant la Bombe de bain IRL pour aider à récolter des fonds pour des associations de santé mentale.

Que peuvent faire ces personnes pour s'informer davantage sur le Digital Detox Day ?

N'hésitez pas à vous rendre sur le site de l'association IAMWHOLE et ses pages sur les réseaux (@iamwholeUK). Je vais aussi poster des ressources sur mes comptes Instagram, @ZoeSugg et @Zoella

Que prévoyez-vous de faire pour votre Digital Detox Day ?

Je n'ai pas encore de plan précis, mais je sais qu'il y aura des jeux, de la lecture, un bon repas (j'espère !), et une marche au bord de la mer !

Avez-vous des conseils à donner pour prendre des habitudes plus positives sur les réseaux sociaux et sur nos smartphones en général ?

Bien sûr ! 

  1. Se fixer des limites - Limitez le temps que vous passez sur vos applis. Si vous avez un iPhone, vous pouvez mettre des alertes qui vous informent sur le temps passé sur une application. 

  2. Si possible, commencer et terminer la journée sans regarder son téléphone - À la place, allez à la cuisine pour vous servir un verre d'eau, faites votre lit, préparez votre petit-déjeuner, habillez-vous, et ne regardez votre téléphone qu'après avoir fait tout cela. J'ai toujours cette mauvaise habitude de prendre mon téléphone dès que je me réveille, scroller pendant des heures, et réaliser au bout du compte que je n'ai plus assez de temps pour me préparer pour la journée. Je pense que c'est excellent de commencer et terminer la journée sans téléphone. On m'a également conseillé, pour mieux dormir, de ne pas garder mon téléphone dans ma chambre avec moi. "Mais", me direz-vous, "comment je vais faire pour me réveiller le matin ?" Facile : achetez un réveil qui fait seulement réveil ! Aussi archaïque que cela puisse paraître, il est scientifiquement prouvé que consommer moins de lumière bleue avant d'aller vous coucher est très efficace si vous souffrez de problèmes d'insomnie. Essayez donc de laisser votre téléphone hors de votre chambre pendant une semaine : vous sentirez la différence !

  3. Décider des contenus que l'on souhaite vraiment suivre sur les réseaux sociaux - N'ayez pas peur de vous désabonner ou d'utiliser la fonction mute si une personne que vous suivez vous fait vous sentir mal à l'aise, moins inspiré·e, ou en position d'infériorité. Vous n'avez pas à suivre d'autres personnes pour faire leur bonheur ; l'important, c'est de suivre ce qui vous apporte du bonheur à VOUS. Vous êtes la priorité. Le contenu que vous suivez doit en valoir la peine.

  4. Passer du temps avec ses proches dans la vraie vie - Ne comptez pas uniquement sur leurs stories et leurs posts pour avoir de leurs nouvelles ; les réseaux sociaux ne sont, et ne seront toujours qu'une vitrine des plus beaux moments de la vie d'une personne : elles n'y racontent pas en détail ce qu'elles ont ressenti tout au long de la journée. Il est très important de rester connecté·e avec vos proches dans la vraie vie, et pas seulement sur Instagram !

  5. Réfléchir avant d'écrire - C'est valable pour tout le monde, dans toutes les situations ! Il peut arriver à tout le monde d'écrire quelque chose sans réfléchir, mais je pense que si nous prenions ne serait-ce que 10 secondes, pour déterminer si notre commentaire est constructif et utile, ou tout simplement médisant ou impoli, la vie sur internet serait plus agréable. Je pense aussi que parfois, si vous voyez quelque chose en ligne qui vous fait vous sentir mal à l'aise ou en colère, il est utile de poser son téléphone et faire une pause, boire quelque chose, lire un livre, prendre un bain, ou quoi que ce soit d'autre qui vous aiderait à vous détendre, plutôt que de réagir de façon impulsive. En ligne, il est tellement facile d'écrire sans réfléchir, et cela peut parfois avoir des conséquences désastreuses.

  6. Traiter ses comptes sur les réseaux sociaux comme sa maison - C'est VOTRE espace sur internet ; VOUS décidez de ce qui est autorisé ou non, et de qui peut entrer ou non. Si quelqu'un se comporte mal dans votre maison, vous avez complètement le droit de lui demander de partir ; c'est à cela que servent les fonction de blocage ou de désabonnement. Vos comptes sont votre espace : vous pouvez en faire ce que vous voulez, et personne n'a le droit d'en décider à votre place. C'est vous qui commandez !
Commentaire (1)
1 Commentaire