NOTRE SÉLECTION

Dear John : ode aux pères

L'expression anglaise "Dear John letter", triste souvenir de la guerre, désigne une lettre écrite par une femme à son amant parti au front pour l'informer qu'elle a trouvé quelqu'un d'autre. Les mots "Dear John" sont porteurs d'un sentiment de perte et de chagrin, mais aussi de fatalité.

Dear John est un parfum de la gamme Gorilla Perfume né d'une idée particulière : Mark Constantine a créé cette ode à son père, justement appelé John, avant même de le rencontrer. Même si ce parfum a été conçu en hommage à un homme en particulier, il représente l'idée générale que l'on se fait de l'odeur d'un homme : une senteur paternelle, rassurante, avec des notes de café, de coriandre, de citron vert et de tabac. Mark Constantine explique qu'il a soudainement réalisé, au cours de la création de ce parfum, que cette odeur était celle qu'il pensait que son père aurait pu avoir.

Il la décrit comme "une fragrance que l'on apprécie mieux de près. C'est comme de se pelotonner contre les vêtements d'une personne pour sentir son odeur."

Dear John s'inspire de sentiments conflictuels d'amour et d'abandon, pour tous les hommes que nous avons adorés dans nos vies. Il a fallu beaucoup de temps à Mark Constantine pour développer cette fragrance. Le mélange d'agrumes, de bois et d'épices semble inhabituel, mais lorsqu'on respire ce parfum, on se sent finalement envahi de souvenirs familiers.

"En travaillant sur ces fragrances, j'ai appris que le parfum communique avec beaucoup plus de force que les mots, et parmi tous nos parfums, c'est celui-ci qui est le plus expressif. Il a une odeur virile, l'odeur d'un homme attentionné, qui a confiance en lui et prend soin de ceux qu'il aime. C'est en créant ce parfum que je me suis senti suffisamment confiant pour réellement me qualifier de parfumeur. Associant les odeurs fortes, mais distinctes des agrumes et du café, Dear John semble à la fois étrange et familier. Son mélange unique de café et de citron vert produit d'abord une odeur prononcée, qui, en séchant, devient plus discrète et chaleureuse", explique Mark Constantine.

"Nous avons passé plusieurs années à le perfectionner, en commençant par un accord simple entre le pin et l'huile essentielle de citron vert, puis en ajoutant son côté "café frais du matin", et enfin en le retravaillant pour qu'il devienne plus personnel. J'hésite à le mentionner, mais nous avons vu cette fragrance produire des réactions émotionnelles très fortes. Nous vous aurons prévenus !"

Commentaire (1)
1 Commentaire