Livraison GRATUITE dès 60 € d'achat, en France métropolitaine

NOTRE SÉLECTION

Comment soutenir les personnes transidentitaires et non-binaires ?

Les personnes transidentitaires et non-binaires sont… nos proches, nos camarades de classe, nos collègues. Comment pouvons-nous soutenir la communauté et l'aider à faire entendre sa voix en tant que personnes alliées ?

Des millions de personnes dans le monde ont une identité transgenre ; même si vous ne pensez pas connaître de personne transgenre, il est probable que vous en ayez déjà rencontré une sans même le savoir.

À l'heure actuelle, il n'existe pas d'étude représentative sur le nombre de personnes transidentitaires en France, mais d'autres études comptabilisent par exemple 3 personnes trans sur 1000 aux États-Unis, et 1 personne trans sur 1000 au Chili.

Être transgenre ou non-binaire, qu’est-ce que ça veut dire ?

Le terme « transgenre » désigne les personnes dont l’identité de genre est différente du sexe qui leur a été assigné à la naissance. Le terme « non-binaire » désigne les personnes qui ne s’identifient ni comme un homme, ni comme une femme, mais comme n’étant ni l’un ni l’autre, ou comme un mélange des deux. Ces personnes s’identifient soit aux deux genres homme/femme en même temps, soit comme étant dans le spectre du genre, soit comme n’appartenant à aucun genre. Pour plus de termes associés à l’identité de genre, consultez le glossaire.

Selon l’association Objectif Respect Trans, la France comptait environ 15 000 personnes trans en 2016.

Qu’est-ce qu’une personne alliée ?

Le terme « allié·e » désigne une personne qui soutient et défend l’égalité de traitement pour une communauté autre que la sienne. Si vous êtes choqué·e par les injustices dont sont victimes les personnes transidentitaires et non-binaires, il est temps d'agir en personne alliée des personnes transidentitaires, et aider la communauté à faire entendre sa voix.

Comment être une personne alliée ?

Soutenir les personnes transgenres et non-binaires est un processus continu. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils que vous pouvez suivre pour devenir une meilleure personne alliée. Cette liste n’est pas exhaustive, mais vous donnera quelques clés pour bien commencer votre parcours et en apprendre plus sur les identités et présentations de genre.

9 conseils pour soutenir les personnes transidentitaires et non-binaires

  1. Ne tolérez pas le manque de respect. Qu’il s’agisse de remarques désobligeantes ou de propos blessants (que ce soit accidentellement ou volontairement), exprimez-vous si vous trouvez qu’ils sont inappropriés. Cherchez le soutien d’autres personnes alliées qui pourront appuyer votre propos.
  2. Respectez les pronoms. Vous n’êtes pas sûr·e des pronoms à utiliser pour vous adresser à une personne ? Il suffit de demander ! Utilisez ensuite ces pronoms et encouragez les autres à faire de même. Si vous vous trompez de pronoms, pas de panique – corrigez simplement votre erreur, vous vous en souviendrez par la suite.
  3. Faites preuve de patience envers les personnes qui remettent en question leur identité de genre. Une personne qui remet en question son identité de genre peut passer d’un côté ou de l’autre du spectre à mesure qu’elle recherche l’identité qui lui correspond le mieux. Accompagnez-la avec gentillesse et respect – respectez notamment son nom, ses pronoms et son image corporelle.
  4. Ne faites pas la police dans les toilettes publiques. Reconnaissez que les symboles sur les portes des toilettes publiques ne correspondent pas forcément aux personnes de genre variant. Si vous ne disposez pas de toilettes non genrées à proximité, proposez à une personne transidentitaires de l’accompagner aux toilettes pour qu’elle se sente moins vulnérable.
  5. Soyez à l’écoute des personnes transidentitaires. Faites preuve d’ouverture de cœur et d’esprit quand vous écoutez les expériences des personnes transidentitaires ; ces personnes sont les expertes de leurs propres vies, et l’un des aspects les plus importants pour vous en tant que personne alliée est de comprendre ce qu’être transgenre signifie.
  6. Ne supposez pas que vous pouvez deviner vous-même si une personne est transgenre. Les personnes transgenres et non-binaires ne se ressemblent pas toutes, et n’ont pas forcément « l’air » d’être transidentitaire ou non-binaires. De nombreuses personnes transidentitaires et non-binaires vivent d’ailleurs la plupart de leurs vies sans que personne, mis à part quelques rares individus, ne connaisse leur statut.
  7. Respectez et protégez la confidentialité des personnes ; ne révélez pas leur identité. Si une personne a partagé son identité de genre avec vous, ne la révélez pas aux autres sans son autorisation. Non seulement il s’agit d’une violation de sa vie privée, mais cela peut en plus avoir des conséquences très graves, dans un monde qui peut être très intolérant face aux différences de genre.
  8. Utilisez autant que possible le langage neutre. Nos expressions de tous les jours sont souvent trop genrés sans que cela soit nécessaire. En utilisant des expressions comme « salut les gars » ou « Mesdames et Messieurs, bonjour », nous considérons la binarité comme une norme et excluons forcément certaines personnes – alors qu’une solution inclusive comme « bonjour tout le monde » ou même « bonjour » tout court suffit amplement !
  9. Renseignez-vous raisonnablement. Ne demandez pas à une personne transidentitaire de vous parler de ses parties génitales, son statut chirurgical ou sa vie sexuelle. Vous ne poseriez pas ce genre de questions à une personne cisgenre, pourquoi les poser à une personne transgenre ? Faites preuve d’ouverture d’esprit, et soyez à l’écoute de ce qu’une personne transidentitaire souhaite partager sur son identité tout en respectant sa vie privée. N’hésitez pas à faire vos propres recherches pour en savoir plus de votre côté !

« Quand on me demande mes pronoms, je me sens respecté·e et accepté·e. » – Kameron, Ohio

Cliquez ici pour accéder à un glossaire explicatif des termes communs dans les communautés transidentitaire et non-binaire.

Vos retours nous sont précieux : si vous avez des idées, remarques ou témoignages qui nous permettraient d'enrichir cet article, n'hésitez pas à nous les partager !

Commentaires (2)
2 Commentaires

Stephane

il y a environ 2 semaines

Oui beh ce n'est pas l’accueil qui m'a été reservé ... dans l'une de vos boutique

Service client Lush

il y a environ 2 semaines

Équipe

Bonjour Stéphane, merci de nous partager votre expérience. Je suis navrée de lire que votre visite chez nous n'était pas à la hauteur de vos attentes, pourriez-vous revenir vers nous afin de nous apporter des précisions ? Nous travaillons à former nos équipes en interne afin que tout le monde puisse se sentir accueilli et à l'aise dans nos boutiques, j'aimerais donc en parler avec l'équipe de la boutique concernée. Très belle journée à vous !