Livraison GRATUITE dès 60 € d'achat, en France métropolitaine

NOTRE SÉLECTION

Au-delà du développement durable : Où se procurer les huiles essentielles et les ingrédients synthétiques ?

L’achat éthique est un terme que vous entendez peut-être souvent... Mais que signifie-t-il vraiment ?

Est-ce une question de développement durable (un terme qui, par définition, signifie "laisser les choses telles qu’elles sont"), ou l’achat éthique exige-t-il davantage d’initiative de la part des entreprises au XXIème siècle, par exemple un encouragement au développement, à l’entreprenariat et à l’innovation ?

Trouver les bons ingrédients est aujourd’hui plus complexe que jamais, et c’est particulièrement le cas des huiles essentielles. Du liquide vaisselle à l’eau de toilette, la demande de produits parfumés est au plus haut, et elle est très souvent supérieure à l’offre. La vanille, par exemple, est une fragrance très commune dans les parfums et les arômes, mais elle n’existe qu’en quantité limitée à l’état naturel – en particulier si on recherche une vanille de bonne qualité, issue du commerce équitable et respectueuse de l’environnement.

Ce dilemme est commun à de nombreuses entreprises, et les solutions sont rares. Les entreprises qui tiennent à respecter à la fois les communautés qui fournissent leurs ingrédients, l’environnement et leurs clients n’ont que deux solutions :

• Investir du temps et des ressources dans une stratégie d’achat dédiée, de façon à assurer une transparence et un fonctionnement optimal à chaque étape de la chaîne logistique.

• Lorsqu’il est impossible de se procurer un ingrédient de manière sûre ou éthique, investir dans des ingrédients synthétiques sûrs, ou adapter les produits de manière à ne pas dépendre d’un ingrédient qui ne serait pas sûr ou éthique.

L’article suivant donne une vue d’ensemble des défis, complications et complexités propres à divers ingrédients que vous pouvez retrouver dans vos parfums ou vos produits préférés.

 

ROSE DE DAMAS Rosa Damascena

L’huile essentielle de rose est utilisée en parfumerie pour sa senteur séduisante, et dans les produits pour la peau pour ses propriétés apaisantes et relaxantes. Comme son nom l’indique, la rose de Damas est originaire de Syrie, mais elle est aujourd’hui cultivée particulièrement dans les montagnes au sud de la Turquie. C’est dans cette région que l’on trouve le plus de rosiers de Damas – mais ceux-ci sont aussi très présents à Kazanlak, en Bulgarie, dans la vallée des roses.

En Turquie, la culture des roses repose sur le travail des migrants. Selon la tradition, des nomades venus de Rome arrivent chaque année pour cueillir à la main les boutons de rose. Ces dernières années, ces migrants romains ont été rejoints par des migrants syriens qui ont pu traverser la frontière. Des travailleurs venus de Raqqa et de Homs, notamment, appellent leurs familles restées là-bas pour prendre de leurs nouvelles, depuis leurs campements sur les bords des champs de rosiers, avant de retourner cueillir les fleurs chaque matin à l’aube.

 

BOIS DE SANTAL Santalum album & Santalum

Connu pour son parfum riche et enivrant, le bois de santal a aussi un côté obscur...

Ce bois est convoité depuis des millénaires, et utilisé dans des préparations ou pour des rituels dans la majeure partie de l’Asie (où il est brûlé pour produire de l’encens). On le retrouve aussi dans des produits de consommation tels que les parfums, les cosmétiques ou les assaisonnements.

Le bois de santal a la particularité d’avoir une croissance parasite ; il s’accroche aux racines d’autres plantes pour pousser. À l’état sauvage, il faut attendre 25 ans avant que le tronc de l’arbre produise le duramen si convoité.

Il existe deux principaux types de bois de santal : l’australien et l’indien. Pour l’un comme pour l’autre, les réserves naturelles ont hélas commencé à diminuer, et les projets de replantage du santal en Inde sont peu nombreux. Le bois de santal est donc non seulement prisé, mais aussi rare ; il est souvent impliqué dans des affaires de contrebande, d’échanges illégaux et autres activités financières douteuses. Trouver une source viable et durable de bois de santal peut s’avérer difficile, et il faut s’y prendre avec soin.

 

OUD Aquilaria Sinensis

C’est à l’Aquilaria sinensis que Hong Kong doit son surnom de Port Parfumé. Malheureusement, les derniers vestiges de cet héritage précieux sont menacés par une demande en oud particulièrement vorace à l’international.

L’oud se forme dans les entailles de l’écorce de l’Aquilaria sinensis, un arbre également connu sous le nom de bois d’agar. Dans la nature, ces arbres sont entaillés par les griffes des ours et des tigres. La substance qui en résulte est récoltée et brûlée pour obtenir un parfum irrésistible.

Distillé sous forme d’huile essentielle, l’oud est l’un des ingrédients les plus chers en parfumerie. Son parfum mystérieux et boisé est prisé depuis des siècles au Moyen-Orient ; sa popularité grandissante dans les parfums occidentaux menace d’extinction les derniers arbres sauvages. De nouvelles plantations, établies en Asie du Sud-Est, luttent tant bien que mal pour continuer de répondre à la demande.

 

ENCENS OLIBAN Boswellia Carterii

Le Boswellia carterii est l’un des arbres les plus robustes du monde. Il pousse dans des régions particulièrement rudes telles que l’Éthiopie, la Somalie et le Yémen, qui constituent ainsi la terre d’origine de l’un des plus anciens ingrédients aromatiques au monde.

Dans les conditions arides auxquelles il fait face, cet arbre participe à la survie d’une grande partie des populations locales. Une résine dorée se déverse de son écorce lorsqu’on l’entaille ; celle-ci est collectée et vendue sur les marchés en tant qu’encens.

Cet encens est ensuite utilisé tel quel ou distillé pour produire une huile essentielle. Le marché de la parfumerie est friand de cette résine ; en conséquence, le Boswellia carterii est menacé de surexploitation. Des mesures rigoureuses doivent être prises pour assurer sa survie et celle des personnes qui en dépendent, ce qui n’est pas chose facile dans des régions où les conflits et la sécheresse sont monnaie courante.

 

TONKA Dipteryx odorata

La fève tonka exhale une odeur sucrée et épicée ; elle est souvent associée à la vanille pour créer des parfums et des arômes gourmands – à condition de ne pas en abuser ! Aux États-Unis, l’usage de la fève tonka est limité du fait de sa forte teneur en coumarine, car elle risquerait de réagir avec d’autres médicaments. Mais pas de panique : il faudrait consommer au moins 30 fèves tonka pour atteindre des niveaux toxiques !

La fève tonka pousse en Amazonie brésilienne, où elle est récoltée par les Kayapos, un peuple indigène pour qui cette précieuse fève constitue une source de revenus, et une raison de parcourir la forêt à la recherche de l’arbre dont elle provient.

 

GÉRANIUM Pelargonium graveolens

Certains pensent peut-être que la culture des huiles essentielles est un luxe, et que les terres devraient plutôt être utilisées pour cultiver des aliments. À première vue, cet argument semble correct. Mais en y regardant de plus près, on constate que pour certaines communautés, c’est plutôt l’inverse qui est vrai. Dans l’ombre du mont Kenya, certains agriculteurs recrutés par des grands supermarchés européens pour cultiver des légumes se retrouvent laissés pour compte.

De vaines promesses en marchés volatils, des tas de choux, de carottes et de pommes de terre sont souvent gaspillés en fonction des oscillations du marché. Le feuillage inoffensif du géranium, en revanche, peut porter assistance aux agriculteurs. Facile à entretenir, il pousse facilement parmi les récoltes alimentaires, avec une petite quantité d’eau seulement, et il repousse les parasites. Il peut donc constituer une source de revenus secondaire pour ces fermiers exposés aux aléas du marché.

 

VANILLE Vanilla planifolia

On retrouve la vanille partout : dans les glaces, les parfums, les bougies, les désodorisants pour voiture... Nous sommes tellement habitués à son arôme qu’il nous semble aujourd’hui presque banal, voire ennuyeux. Pourtant, c’est loin d’être le cas de l’épice dont il provient... En Ouganda, cet ingrédient gourmand a plutôt un goût amer aux yeux des agriculteurs.

Les agriculteurs équitables qui cultivent les précieuses gousses de vanille se voient souvent voler leurs récoltes directement depuis leurs cultures. Certains ont été mêlés à des cas de violence, certains allant même jusqu’à l’homicide. Cet ingrédient très convoité est en train de monter en flèche sur le marché : sa valeur augmente pour diverses raisons, notamment en relation aux changements climatiques.

À l’échelle internationale, notre envie de vanille est insatiable : il nous en faut jusqu’à 3 000 tonnes par an. Mais le processus de production de la vanille est long et difficile, et peut prendre jusqu’à cinq ans par récolte. Compte tenu de la forte demande, la tentation est grande d’abréger le processus en ayant recours à des pratiques malhonnêtes, voire criminelles.

 

BOIS DE ROSE Aniba Rosaeodora

Le bois de rose est utilisé, entre autres, pour fabriquer des meubles, des parfums, des violons ou encore des plans de travail dans les cuisines ; mais ces usages divers touchent peut-être à leur fin. La CITES, organisme international chargé de la protection des espèces menacées, requiert au minimum que l’usage du bois de rose soit rigoureusement régulé, voire, dans certains cas, interdit dans le commerce.

Cela ne suffit pas à arrêter certains producteurs d’huiles essentielles. En 2017, Young Living, une marque multinationale d’huiles essentielles, a avoué publiquement que l’huile essentielle de bois de rose qu’elle achetait était produite illégalement, et s’est acquittée d’une amende en conséquence.

Mais cela ne résout pas le problème. En fait, le bois de rose facilite l’extraction de par sa nature : lorsqu’il est taillé, les branches coupées repoussent sans problème. Les producteurs modernes peuvent aujourd’hui distiller l’huile essentielle directement à partir des branches de l’arbre, ce qui fait du bois de rose une source d’huile essentielle pour le présent comme pour l’avenir.

 

YLANG-YLANG Canaga Odorata

L’ylang-ylang est réputé pour son effet longue durée et ses qualités florales très appréciées en parfumerie. Mais choisir la meilleure huile essentielle d’ylang-ylang n’est pas chose facile. L’ylang-ylang est communément divisé en différents grades, du grade le plus élevé (extra) au grade le plus bas (grade 3). En vérité, l’ylang-ylang extra est très rare sur le marché. Par conséquent, l’ylang-ylang produit probablement l’huile essentielle la plus coupée sur le marché. Certaines entreprises utilisent des huiles essentielles d’ylang-ylang de moins bonne qualité ; d’autres, selon la rumeur, utiliseraient carrément de l’antigel.

Originaire d’Indonésie, le Canaga odorata pousse à Madagascar et dans l’archipel des Comores, des régions aujourd’hui au cœur de l’industrie des huiles essentielles. Dans les Comores, l’industrie pourrait être en train de signer son propre arrêt de mort, à cause de la déforestation causée par les alambics rudimentaires construits sur place et alimentés au bois.

La déforestation est aussi un problème : des terrains sont déforestés au profit des cultures d’ylang-ylang, mais trouver une solution harmonieuse peut s’avérer difficile.

 

VANILLINE

La vanille se faisant rare, il est possible d’y trouver des alternatives pour servir de remplacement. Si vous produisez de la vanille correctement, que vous la laissez sécher au soleil pendant plusieurs semaines, et que vous en prenez grand soin, vous aurez peut-être la chance de trouver des cristaux de vanilline pure à la surface de la gousse. Cet ingrédient à l’odeur gourmande est le signe d’une vanille de bonne qualité.

Toutefois, la vanilline peut aussi être produite sans vanille, à partir de sources naturelles et synthétiques. Même la pulpe des arbres peut être convertie en vanilline ; c’est peut-être pour cela que les livres usés des bibliothèques ont une odeur qui rappelle celle de la glace à la vanille.
La vanilline constitue à elle seule une industrie conséquente ; elle est très utile lorsqu’il s’agit de produire à moindre coût des notes vanillées dans les arômes et les parfums.

 

METHYL IONONE

Parfois, la nature sait déjouer les parfumeurs les plus habiles ; c’est notamment le cas lorsqu’il s’agit de la violette. Le parfum délicat de la violette ne peut pas être capturé d’une autre manière ; l’alpha-isomehtyl ionone (ou methyl ionone) est la substance chimique dont l’odeur s’en rapproche le plus. Cette matière incolore produit un parfum poudré, boisé et floral, très similaire à celui de la violette ou de l’iris.

L’alpha-isomethyl ionone est un ingrédient synthétique sûr utilisé dans de nombreux parfums et produits cosmétiques pour reproduire l’odeur délicate et poudrée de la violette. Les ionones, découvertes par Tiemann en 1893, ont changé la face de la parfumerie en apportant une alternative aux huiles essentielles de fleurs très rares, trop coûteuses ou volatiles. Elles sont aujourd’hui utilisées sous différentes formes, et l’alpha-isomethyl ionone est présent dans de nombreux produits, des parfums de luxe aux détergents.

 

MUSC SYNTHÉTIQUE

Associer les glandes génitales à la parfumerie peut sembler étranger ; pourtant, à travers l’histoire, elles ont souvent été utilisées dans ce domaine. À cause de la fragrance caractéristique qu’elles produisent, les glandes du cerf porte-musc étaient cruellement arrachées au derrière de l’animal après avoir tué celui-ci. Heureusement, aujourd’hui, grâce à la technologie, les muscs utilisés en parfumerie sont presque exclusivement synthétiques, fabriqués en laboratoire.

Comme toujours, le problème ne s’arrête pas là : certains muscs synthétiques endommagent l’environnement par bioaccumulation dans les rivières et les lacs. Chez Lush, nous sélectionnons avec soins nos ingrédients synthétiques pour nous assurer qu’ils sont sûrs et n’ont aucun impact négatif sur les écosystèmes, les animaux ou les humains.

Commentaire (1)
1 Commentaire
Contenu apparenté (4)

Produits apparentés

4 éléments
Sleepy body lotion
Crème pour le corps
Zzz...
23,00 €
215g
Best-seller
Sex bomb - Bombe de bain Lush
Bombe de bain
Baby you can turn me on !
5,95 €
200g
Tonique
Purifiant et rafraîchissant
16,50 €
250g
Crème pour le corps
Instant Karma
23,00 €
225g