Recevez votre colis sous 24h ouvrées | Livraison gratuite à partir de 60€ | Plus d’infos

NOTRE SÉLECTION

Aidons à protéger les ours avec l’association AVES France

Le saviez-vous ? Il existe 8 espèces d’ours différentes dans le monde… dont 6 menacées d’extinction. L’association AVES France (Agir pour le Vivant et les Espèces Sauvages) compte la protection des ours parmi ses missions clés. Du 24 au 28 février, les ventes de Charity Pot et Charity Pot Coins commandés sur notre site serviront à récolter des fonds pour soutenir ses actions de sensibilisation.

En peluche, en guimauve, dans nos contes de fées… Nous aimons les ours, et pourtant, 6 espèces d’ours sur les 8 qui existent dans le monde sont aujourd’hui des espèces menacées. Et pour cause, les ours subissent de nombreux dommages causés par l’action humaine, notamment :

  • la perte de leur habitat naturel, due à l’artificialisation des territoires, ou par exemple à des monocultures comme l’huile de palme
  • le braconnage
  • une cohabitation difficile avec les êtres humains ou les autres espèces sauvages
  • la captivité et l’exploitation (spectacles, fermes à ours…)
  • le réchauffement climatique

La majeure partie de ces problèmes reflètent des enjeux graves non seulement pour les ours, mais pour la planète dans son ensemble. En outre, l’ours est une espèce parapluie, ce qui veut dire que la sauvegarde de son habitat naturel permet aussi de protéger de nombreuses autres espèces animales ou végétales. Une autre excellente raison de le protéger !

Du 24 au 28 février, nous organisons une opération de récolte de fonds en faveur de la protection des ours : le prix de vente de chaque Charity Pot (en pot ou en format découverte solide) commandé en ligne sera reversé à l’association AVES France, pour l’aider à sensibiliser et éduquer le grand public sur la nécessité de protéger les ours.

 

L’association

L’association AVES France (Agir pour le Vivant et les Espèces Sauvages) est une association de protection de la nature et de la faune sauvage, fondée en 2005 et composée intégralement de bénévoles. Ses sujets de prédilection sont les suivants :

  • La défense des espèces mal aimées (comme le blaireau ou le renard)
  • Le soutien aux associations de terrain et la co-réalisation d'actions de terrain (restauration de haies, creusement de mares...)
  • La défense de la nature (biodiversité) en France
  • La sensibilisation du grand public (spectacle sur l'ours polaire, brochures, expositions, conférences...)
  • La lutte contre les spectacles impliquant l’exploitation d’ours et de loups
  • La cohabitation avec les grands prédateurs… notamment l’ours !

AVES France participe à la protection des ours par des opérations de sensibilisation ou des actions de terrain, en travaillant en partenariat avec d’autres groupes partout dans le monde, et en soutenant le travail d’autres associations comme Aider les ours (que nous avons également soutenue via le fonds Charity Pot). AVES France est membre d’IBA (International Association for Bear Research & Management) et organise depuis 2017 la Journée mondiale pour sauver les ours.

 

Les espèces d’ours menacées

  • L’ours polaire (côtes arctiques et banquise)

L’ours polaire est l’un des ours les plus menacés par les bouleversements rapides qui détruisent son habitat. La pollution de l’Arctique et le réchauffement climatique laissent craindre une chute brutale de la population d'ours polaires dans les années à venir. Ces menaces silencieuses et insidieuses étant l’effet de l’action humaine, il nous appartient, pour les ours polaires et pour toute la planète, d’adopter les bons gestes quotidiens qui permettront d’influer sur leurs effets, mais aussi d’insister auprès des organismes politiques et industriels pour que des mesures soient prises. AVES France travaille pour sensibiliser le public à cette cause dès le plus jeune âge avec le spectacle Papouk le Pizzly, que cette récolte de fonds de février aidera à soutenir.

 

  •  L’ours à collier ou ours noir d’Asie (partie nord de l’Asie)

Menacé par le braconnage et la perte de son habitat, l’ours à collier est aussi victime du trafic de la bile, la pharmacopée traditionnelle chinoise lui prêtant de nombreuses propriétés. Les ours à collier exploités pour leur bile sont détenus en cage dans des fermes à ours ; la récolte de leur bile provoque aux ours des souffrances qui peuvent durer des années – une pratique extrêmement brutale dans un monde où cette substance peut être reproduite en laboratoire. Grâce au fonds Charity Pot, nous avons eu la chance de soutenir l'association Animal Asia France, qui lutte pour mettre fin à cette tradition cruelle.

 

  • L’ours malais ou ours des cocotiers (Asie du Sud-Est)

La perte d’habitat et la chasse commerciale ont entraîné une diminution de plus de 30% de la population d’ours malais ces trois dernières décennies. L’ours malais a vu son habitat naturel considérablement amoindri à cause de la déforestation massive au profit de l’agriculture, notamment les monocultures d’huile de palme et de soja. Pour protéger leur biodiversité si riche, mais aussi aider à combattre le changement climatique (les forêts produisant naturellement de l’oxygène), il est essentiel de protéger et restaurer les forêts tropicales, tout en changeant nos habitudes de consommation de façon à ne pas dépendre des monocultures.

Photographie : Patrick Rouxel, Aider les ours

  • L’ours lippu (Asie du Sud)

L’ours lippu a longtemps été exploité pour être donné en spectacle, selon des pratiques aujourd’hui illégales et/ou marginales (danse au bout d’une corde, combats contre des chiens…). La menace la plus sérieuse qui pèse sur cette espèce aujourd’hui est la perte de territoire : 90 à 95% des ours lippu vivent en Inde, où ils sont notamment menacés par la déforestation industrielle et agricole, et cohabitent difficilement avec l'être humain. Il est essentiel de réserver des territoires privilégiés pour cette espèce, afin de lui permettre de survivre sur les décennies à venir.

 

  • L’ours à lunettes ou andean bear (Cordillère des Andes)

Seul ours présent en Amérique du Sud, l’ours à lunettes joue un rôle écologique essentiel : il participe à la régénération des forêts en dispersant les graines qui se trouvent dans la nourriture qu’il consomme. Aujourd’hui, en conséquence du développement de routes et d'exploitations pétrolières ou agricoles (comme les monocultures d’huile de palme), l’ours à lunettes est menacé par un morcellement des forêts où il habite. Victime du braconnage, il est aussi chassé par les agriculteur·rice·s qui l’accusent de détruire les cultures. AVES France soutient depuis plusieurs années l’Andean Bear Foundation, basée en Équateur, qui travaille avec la population locale pour lutter contre le braconnage et expliquer l’importance de la cohabitation avec cette espèce menacée.

 

  • Le panda géant (Chine)

Le panda géant a un taux de reproduction très bas et un régime très spécifique : il se nourrit presque exclusivement de bambou. Ces deux facteurs expliquent la difficulté à maintenir l’espèce. Le gouvernement chinois fait de gros efforts pour la conservation de cette espèce, qui sont à poursuivre à l’avenir. Il est notamment essentiel de préserver l’habitat naturel du panda géant, afin d’assurer qu’il trouve toujours du bambou pour se nourrir.

 

  • L’ours brun (Europe) et l’ours noir d’Amérique (États-Unis et Canada)

Ces deux espèces ne sont pas menacées, mais doivent aussi faire l’objet d’une certaine vigilance pour continuer à les préserver. L’ours brun est en voie de disparition dans certains pays d’Europe, victime de l’urbanisation qui grappille sur son territoire et pointé du doigt par les éleveur·euse·s.

Le commerce de l’ours noir d’Amérique est encadré par la CITES, mais cette espèce est considérée comme gibier, notamment au Canada qui permet sa chasse et son piégeage. Victime en outre de perte d'habitat et du braconnage, il est parfois tué illégalement pour s’être introduit sur des terrains habités par l’être humain, notamment en quête de nourriture.

Dans les deux cas, il est nécessaire de développer une cohabitation saine et respectueuse entre les ours et les êtres humains.

 

Du 24 au 28 février, aidez l’association AVES France avec vos achats  Charity Pot et Charity Pot Coins !

« Rencontrer l'ours est un privilège rare et un de mes plus émouvants souvenirs. » - Christophe Coret, Responsable du dossier Ours chez AVES France

Commentaire (1)
1 Commentaire
Contenu apparenté (2)

Produits apparentés

2 éléments
Best-seller
Crème corps - Charity pot
Crème pour le corps et les mains
Profondément généreuse
22,00 €
240g
a selection of charity pot coins
Crème pour le corps et les mains solide
La générosité mise à nu
1,50 €
Patte / 10g