Livraison GRATUITE en 24h dès 60€ d’achat | Plus d’infos

NOTRE SÉLECTION

Aidez à sauver les orangs-outans de Sumatra

En 2018, nous lançons la campagne #SOSsumatra pour une deuxième année consécutive. Nous vous expliquons pourquoi…

En travaillant ensemble, nous pouvons accomplir de grandes choses. Et l’année dernière, nous pouvons le dire, vous avez énormément aidé ! Chaque personne qui a acheté l’un de nos 14 600 savons Orang-Outan en édition limitée a contribué à lever 126 014 £ pour la Sumatran Orangutan Society (SOS) et son organisation partenaire, l’Orangutan Information Centre (OIC). Grâce à vous, 50 hectares anciennement consacrés à la production d'huile de palme à Bukit Mas, en Indonésie ont pu être rachetés et pour ramener la forêt qui s’y trouvait à son état d’origine.

Le combat continue

Les progrès sont encourageants. Un an après la première campagne #SOSsumatra en novembre 2017, les équipes de la SOS et de l’OIC ont déjà commencé le processus de régénération et fournissent des efforts considérables pour restaurer ce territoire, et créer un terrain de jeu forestier dans lequel les orangs-outans de Sumatra pourront vivre à nouveau. Mais nous avons encore beaucoup à faire pour protéger ces animaux menacés.

Cette partie du monde abrite l’écosystème de Leuser ; des centaines d’espèces de mammifères et d’oiseaux, et des millions de personnes dépendent de ses forêts tropicales pour s’approvisionner en nourriture et en eau, et construire leurs habitats. C’est d’ailleurs le seul endroit au monde où les rhinocéros, les éléphants, les tigres et les orangs-outans coexistent. Malheureusement, le territoire de Cinta Raja, situé tout près du terrain nouvellement protégé de Bukit Mas, est devenu une zone de conflit qui menace la faune et la flore sauvage ; celles-ci ont besoin de notre aide.

“La stratégie de la SOS pour sauver les orangs-outans (et de nombreuses autres espèces) de Sumatra consiste à consolider des frontières du parc national, où vivent 80% des orangs-outans, pour contrer l'accaparement des terres”, explique Helen Buckland, directrice de la Sumatran Orangutan Society (SOS).

Cinta Raja, à la frontière du parc national de Gunung Leuser, est un lieu clé pour la faune sauvage – il se situe notamment sur le trajet migratoire des éléphants –, mais est aussi menacé par le conflit. “Un bébé éléphant a été abattu l'an dernier, par vengeance suite à l'endommagement de certains bâtiments”, raconte Helen. “Un homme a été arrêté pour possession de deux peaux de tigres, et un orang-outan a été sauvé d'une plantation, le tout sur les deux dernières années seulement.”

Comme Helen l’explique, ce terrain a une position essentielle. “Il partage une frontière de 6 km avec le parc national, du pôle d'écotourisme Tangkahan au sud à une zone actuellement en cours de reforestation par l'Orangutan Information Centre (OIC), avec le soutien de BKSDA (l'autorité du parc national) au nord.”

Ce terrain d’environ 890 demi-hectares est une zone clé et stratégique qui permettrait à la SOS de combler un trou vulnérable dans la frontière de la forêt. Mais il faut agir rapidement pour le préserver. Jusqu'à présent, la SOS a récolté 499,528 £ et doit récolter le reste du montant d'ici février 2019. Si cet objectif n’est pas atteint, le terrain risque d’être acheté par une entreprise pour produire encore plus d’huile de palme.

La bonne nouvelle ?

Nous avons tous le pouvoir de faire quelque chose. “Chaque personne qui fait un don, signe une pétition, s’inscrit pour escalader une montagne ou courir un marathon pour la SOS fait d'emblée partie de notre mouvement international”, déclare Helen.

"Chaque partage sur les réseaux sociaux nous aide à communiquer sur notre cause, et inviter le public à s'y rallier. Nous devons être capables de démontrer aux populations du monde entier l'urgence de la situation, mais aussi les raisons que nous avons d'espérer : ces hommes et ces femmes dont le travail acharné sur le terrain génère un impact positif considérable."

L’année dernière, le succès de la campagne #SOSsumatra était tel que nous avons décidé de la reconduire cette année. Le savon Lush Orang-Outan – sans huile de palme, en édition limitée et au parfum de patchouli et d’orange du Brésil – sera disponible en ligne et en boutique du 30 novembre au 3 décembre. Cette année, nous lançons aussi en exclu web un Shampoing solide SOS Sumatra, disponible à partir du 29 décembre dans le cadre du #LushLabs. Tous les bénéfices des ventes de ces deux produits (moins la TVA) seront reversés à la Sumatran Orangutan Society, pour que son organisation partenaire, l’Orangutan Information Centre, puisse acheter le terrain de Cinta Raja et rendre à la forêt sa gloire d’origine. Mais attention : quand les 14 600 savons auront été vendus, il n’y en aura plus ! Tout comme les orangs-outans des forêts tropicales de Sumatra, ce sont les dernières pièces disponibles.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le formidable travail de la SOS. #SOSsumatra

À propos de l'auteur : Sarah Gane est une rédactrice, éditrice et stratège de contenu basée au Royaume-Uni.

Photo par Gita Defoe

Commentaire (1)
1 Commentaire